Des femmes et des bijoux, épisode 2 : Louise

Louise est une belle femme : élégante, gracieuse, discrète. Son style est pointu, raffiné et sobre à la fois. Louise porte beaucoup de bijoux, impossible de sortir sans. Elle les accumule, les combine, elle s’amuse au gré de ses envies et de sa silhouette. 

 

Louise aime les bijoux fins, délicats, aux lignes douces. Des bijoux à son image. Elle a cet incroyable talent de se « couvrir » de bijoux…en toute discrétion. Elle les aime depuis toute petite, scoubidous, bracelets brésiliens, bijoux fantaisie : de la couleur et des volumes, une pièce suffit. Avec le temps, les choses ont changé : l’accumulation est devenue sa spécialité.

Le bijou a toujours été un symbole fort dans sa famille, une présence discrète mais réel. Louise comme ses enfants ne quittent pas leur bijou de baptême. Pour elle, un collier aux maillons rectangulaires, d’emblée remarquable. Intemporel, discret, symbolique : tel est sa vision du bijou. 

 

Progressivement, son style la guide naturellement vers des choses toujours plus fines, plus précieuses aussi : chaque bijou marque les chapitres de son histoire, célèbre son mariage, ses enfants, et bien d’autres occasions. Louise entretient un rapport très intime à sa collection, elle nous raconte chacune de ses pièces avec une grande émotion. 

Louise est indépendante, elle chasse le bijou seule et se l’offre pour elle-même. 

Connaisseuse, elle maîtrise la spécificité des matières, la complexité du savoir-faire. Le bijou est un tout à ses yeux : un rapport au temps, à la tradition, aux énergies et à la magie des pierres. Elle aime les toucher, les sentir sur sa peau : ils la rassurent, la protègent, affirment son style et son caractère. Peu de couleurs, de l’or, des diamants, des lignes intemporelles.

Louise est une femme de caractère qui sait jouer des contrastes : elle manie force et douceur, conjugue grâce et fermeté. Pudique et authentique. Louise a l’élégance et l’aisance germanopratine. Elle créée sa silhouette avec brio, en toute spontanéité. Délicatesse et simplicité de l’objet mais combinaisons recherchées, dont elle seule a le secret. Louise compose.   

Nouvelle lubie, les boucles d’oreilles qu’elle dépareille à merveille. Fines de plus en plus fines, elle créée chaque jour sa symphonie de nouvelles associations, en phase avec son allure du moment. 

 

Chez Héloïse & Abélard, Louise adhère d’emblée à notre démarche responsable de réutilisation des matières : elle déplore une offre éthique qui esthétiquement aujourd’hui ne répond pas à ses attentes. Jeanne et Suzanne lui tapent dans l’œil. Elle aime la douceur de leurs lignes, la part belle faite aux diamants au détriment du métal. Les bagues sont délicates, les pierres dansent sur ses mains : elles sont propices à de futures compositions. Elle me demande aussi d’imaginer une boucle d’oreille unique, un vrai plaisir. 

Je créée des bijoux aujourd’hui souvent en pensant à elle, à son élégance, à son exigence. 

Louise est tantôt une amie, une muse, une cliente. 

 

Un grand merci Louise pour ton temps, ta fidélité et ton soutien. 

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés