Les étapes de fabrication de nos bijoux

Conçus et fabriqués dans Le Marais en plein coeur de Paris, nos bijoux sont intégralement réalisés à la main par des artisans d'expérience, qui ont rejoint l'équipe pour l'excellence de leur savoir-faire et leur engagement envers une joaillerie plus responsable.

Nos experts travaillent main dans la main pour chaque étape de la fabrication artisanale de nos bijoux, fabriqués à la commande.

Étape 1 : Création, modélisation, fonte

Au sein d'une des dernières fonderies nichées au coeur du Marais, nos bijoux sont d'abord fabriqués sous forme de "fonte" en or 18 carats.

La fonte à cire perdue est une technique qui existe depuis l’Antiquité. C’est un procédé dans lequel le métal en fusion vient remplacer, en le faisant fondre, un modèle en résine placé dans un moule.

Héloïse imagine ses compositions aléatoires en disposant manuellement des diamants côte à côte sur des feuilles en papier, ou une sorte de pâte à modeler. Elle imagine ses bouquets déstructurés en partant des pierres dénichées. La pierre avant le dessin, car c'est elle qui dicte tout.

Sur la base de ces compositions, un concepteur 3D modélise le bijou sur ordinateur en respectant les contraintes d'épaisseur et de hauteur imaginées.

Le bijou est ensuite imprimé en résine grâce à une imprimante 3D. Naît ainsi la première maquette du bijou en volume : cette étape permet de visualiser le volume complet de la pièce, ses proportions, son allure globale. Il s'agit de la représentation "plastique" du bijou conçu en 3D.

Une fois imprimée et validée, cette maquette part chez le fondeur. La maquette est recouverte de plâtre, puis le plâtre est chauffé : la maquette en cire qui est à l'intérieur fond puis l'or en fusion vient la remplacer.

Il prend alors la forme de la maquette, puis durcit pour devenir le futur bijou. Il donne naissance à la "fonte" du bijou : sa première ébauche en métal.


Étape 2  : La reprise de fonte

Elle consiste à reprendre la première ébauche du bijou qu'est la « fonte ».

Lorsque le bijou sort de la fonte, le métal est encore à l’état brut : il doit être préparé et retravaillé par le joaillier avant d'être transmis au sertisseur.

Le joaillier scie les jets de fonte pour ne laisser que les griffes qui viendront accueillir les diamants.

Il ramollit ensuite le métal à la chaleur.

Il corrige toutes les imperfections (limage, emerisage) : il peaufine, affine, magnifie. Le bijou est alors pré-poli avant d'être envoyé au sertissage.


Étape 3 : La sélection des diamants

Après la fonte et la reprise de fonte vient le choix des diamants, qui se doivent d’être conformes à nos exigences qualité et dans les dimensions prévues par le design. Tout nos bijoux redonnent vie à des diamants « taille ancienne » extraits et taillés à la main au 18 et 19e siècle.

Nous cherchons donc des diamants de ce type ou des bijoux qui en contiennent partout en France auprès d’antiquaires, de particuliers, ou d'ateliers de joaillerie traditionnelle.

Nous analysons les pierres une par une à la loupe, les sélectionnons pour leur forme ronde harmonieuse, leur couleur (G,H,I), leur clarté (Vs, Si), leur charme.

Nous pesons chaque diamant et trions ensuite ces petits trésors par dimensions. Soigneusement constitué, le sachet de diamants anciens est confié au sertisseur.

Avec leur taille ancienne réalisée à la main il y a plusieurs siècles, aucun de nos diamants, à proportions égales, n’est parfaitement similaire à un autre. Nos esthétiques s’adaptent à leurs irrégularités et aucun de nos bijoux n'est donc fabriqué en série : chaque pièce Héloïse & Abélard a son propre cachet.


Étape 4 : Le sertissage

Une fois les diamants sélectionnés, le bijou "préparé" est confié au sertisseur pour la dernière étape de fabrication qui consiste à fixer les diamants sur le bijou.

Cette étape est clef dans l’aboutissement esthétique de nos bijoux puisque le sertissage est une signature caractéristique de notre style.

Lors de la conception de nos bijoux en 3D, nous sommes extrêmement vigilant à minimiser le nombre de griffes tout en assurant la solidité du bijou.

Notre objectif est de minimiser le métal au maximum, pour créer de vraies constellations de diamants qui dansent sur la peau.

Robustes mais minimalistes, nos griffes ont une forme très particulière : elles sont petites, rondes, dites "boulées", et travaillées à la lime triangulaire afin de prendre alors la forme d'une petite boule d’or la plus discrète possible. Douces, rondes et féminines, elles participent au style Héloïse & Abélard, à sa féminité, sa délicatesse.

Chaque bijou rejoint ensuite son écrin bonbon pour être livré à son heureux propriétaire.

 

Notre jeune Maison de joaillerie recyclée repose sur la transparence, l'humain, l'artisanat et le savoir-faire joaillier parisien.

Nous soutenons l'artisanat français et privilégions les circuits courts afin d’offrir une joaillerie éthique raisonnée et raisonnable.

Nos diamants viennent du passé mais nos bijoux revivent dans le présent, à vos côtés.


Prendre RDV

Photos par India Lange

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés