Des femmes et des bijoux - Emilie Bouguereau

Nous avions envie de célébrer notre nouvelle collection avec de la gaieté, de la fraîcheur, du bonheur. Grandes fans des aquarelles d’Emilie, l’idée était toute trouvée : unir nos bijoux et ses peintures dans une création. Retour sur son portrait.

Emilie Bouguereau a 31 ans. Elle est aquarelliste et vit à Paris. Son univers artistique est exclusivement inspiré par la nature. Elle décline ses créations en porcelaines, motifs, sur du tissu et d’autres supports.

 

Emilie et ses bijoux 

« J’ai une mère qui adore les bijoux et qui en a toujours portés. Depuis toute petite, j’aime quand elle va chercher sa boîte à bijoux et me laisse les essayer. C’est comme un rituel.

En grandissant, j’ai réussi à lui en subtiliser beaucoup : les pièces qu’elle ne portait plus, toutes celles en or jaune par exemple, car elle n’aime plus que l’or gris ou l’or blanc maintenant.

Pour mes 25 ans, j’avais demandé comme cadeau un de ses magnifiques bracelets. Je pense qu’un tiers de mes bijoux appartenait à ma mère. Nous avons aussi l’habitude de faire faire des bijoux par un artisan joaillier, remettre un modèle un peu démodé au goût du jour ou carrément créer un modèle dont nous rêvons et que l’on ne trouve pas dans le commerce. »

 

«  Je change de bijoux en permanence, je pioche dans ma boîte à bijoux comme dans un coffre au trésor. J’en porte beaucoup, je n’ai pas peur d’accumuler, ce sont comme des petits talismans.

Ils me rappellent des souvenirs, un anniversaire, un âge, une personne, une histoire, me portent chance et m’habillent. Les bijoux sont pour moi générateur d’émotions.  

J’ai autant de colliers que de bagues et bracelets. Je crois que je me sens particulièrement habillée quand j’ai mes bagues car je ne les porte pas tous les jours.

Ayant une activité principalement manuelle j’aime avoir les doigts nues pour travailler. Quand je les enfile, c’est que je sors, que je vais voir du monde, alors je me sens plus apprêtée. Mes boucles d’oreilles, elles, ne me quittent jamais. »

 

 

Transmission, circularité, réutilisation… 💫

« C’est ce que je fais depuis toujours grâce à ma maman. Nous avons toujours eu cette philosophie alors rien ne me semble plus évident ou plus naturel.

Les bijoux se chargent d’histoire et s’inscrivent dans un cercle vertueux. J’aime penser à la pérennité de certaines pierres et au nombre de mains dans lesquelles elles peuvent passer. Les diamants sont éternels. J’aime l’idée à laquelle cela nous confronte. »

Héloïse & Abélard m’inspire beaucoup de bonnes choses.

Une manière de s’offrir des merveilles sans culpabilité, une certaine idée de la consommation qui m’apparait comme la plus intelligente et vertueuse.

 

 La sélection d’Emilie 

- La bague Jeanne pour laquelle j’ai totalement craqué et qui va rentrer dans ma panoplie de bagues favorites.

- La bague Colette qui est dans le même esprit est absolument magnifique.

J’aime l’asymétrie dans la façon dont les pierres sont montées, je trouve ça très moderne et original. Elles me semblent singulières et à la fois totalement indémodables.

 

Un grand merci à Emilie !

Un carnet au motif créé en collaboration avec Emilie accompagnera les commandes de la nouvelle collection.

Retrouvez Emilie sur Instagram et ses créations en détail sur son site.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés