Des femmes et des bijoux - Aliénor

Aliénor a 27 ans et habite à Paris. En parallèle de ses études, elle est comédienne et modèle. Nous collaborons avec Aliénor pour la sortie de notre nouvelle collection.

« J’ai un rapport très spécial aux bijoux… je les considère comme des personnes à part entière !

Lorsqu’on me demande où j’ai acheté telle bague ou tel collier, j’aime expliquer que pour chacun, ce fut une vraie rencontre. Presque comme un coup de foudre. Et quand cela surgit, il est très difficile de ne pas faire corps… évidemment, cela n’arrive pas souvent.

Héloïse & Abélard m’a tout de suite plu, tant par la beauté de ses créations que par le concept même de la marque.

La réutilisation des diamants et de l’or donne naissance à des bijoux neufs mais chargés d’histoire.

Je me retrouve beaucoup dans cette démarche de redonner vie à l’ancien, en ne participant pas davantage à l’épuisement de nos ressources terrestres. Porter un bijou en accord avec mes convictions m’a tout de suite séduite.

Aujourd’hui, au vu de la situation écologique et économique, l’idée de porter des diamants et de l’or recyclés est fondamental… Héloïse & Abelard m’inspire la seule vision actuelle possible et nécessaire pour une marque et à fortiori de haute joaillerie. »

J’ai un faible pour plusieurs bijoux de la collection. Leur point commun : me faire penser à un couple d’amoureux. 

 

La première, la Bague Suzanne, pour ses épis en duos qui me font penser à deux amants qui dansent éternellement..

La seconde, la Bague Simone, pour son originalité et sa beauté de ligne. Une flèche pour le destin et une capacité incroyable à être accompagnée par plusieurs autres bagues de la collection... un bonheur !

La troisième, la bague Jeanne , dans sa simplicité aérienne et son appel à l’alliance... 

«  Héloïse et Abélard est magique et j’espère sera portée par plusieurs générations de femmes engagées ! Vive les bijoux d’histoire ! »

 

Merci beaucoup Aliénor

Retrouvez Aliénor sur Instagram

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés