Panier

Le panier est vide
The cart is empty
Left Arrow Retour au panier

Compléter le formulaire ci-dessous pour envoyer votre sélection à la personne de votre choix

Left Arrow Retour au panier

Choisissez une option ci-dessous pour partager votre panier avec un ami ou copiez le lien du panier généré

John Kensington

john@kensington.com

2175 NW Wellsborough Avenue
Apt. 209
16435

Hoboken, NJ
United States

Location Icon

Choisir un diamant de taille brillant

Vous cherchez un diamant pour une bague de fiançailles et vous avez du mal à comprendre les caractéristiques d’une pierre? Le guide Héloïse et Abélard vous permet de découvrir ce que signifie la taille du diamant…et son impact sur l’éclat de votre bijou !

Choisir un diamant de taille brillant

Choisir un diamant de taille brillant

 Depuis tout temps le diamant est une pierre convoitée à travers le monde car elle est symbole de pureté et d’éternité. C’est à partir de 1477 avec Marie de Bourgogne que la bague de fiançailles en diamant a pris son essor pour devenir la pierre de choix pour une bague de fiançailles.
Pour autant, il est tout à fait possible de choisir une autre pierre précieuse comme le saphir, le rubis, l’émeraude ou encore la tourmaline.
Nous vous aidons donc dans un premier temps à savoir comment choisir un diamant et sa taille.

  

Diamants taille ronde

Diamants taille poire

Diamants taille rectangle

 

La taille, l’un des principaux éléments pour choisir un diamant

 Une fois la pierre choisie en fonction notamment de son poids (carat) et de sa pureté, la taille - le cut des 4C - sera l’un des principaux critères car en joaillerie elle détermine la forme de la pierre et donc aussi sa brillance.
Il existe plusieurs taille (ronde, princesse, ovale, baguette, poire…), la qualité de cette dernière, quelque-soit la forme choisie, affecte beaucoup sa brillance. Cette information n’est pas neutre : on aime les diamants parce qu’ils brillent.

 

Le diamant principalement utilisé est le diamant taille brillant rond (Full Cut)

Il est composé de 57 facettes. Il s'agit de la plus courante et la plus populaire sur le marché, mais surtout de la plus aboutie de toutes les formes du diamant : elle maximise l'éclat de la pierre, par ses proportions, sa symétrie et son polissage.
Elle est le résultat de longues recherches: les tailleurs de diamant ont optimisé la brillance de la pierre en ajustant la taille par des calculs mathématiques et des théories scientifiques avancées sur la réflexion de la lumière.

 
Son origine remonte au milieu du XVIIe siècle, lorsque les tailleurs de diamants ont commencé à utiliser des méthodes plus raffinées et plus complexes. Les premiers étaient connus sous le nom de Mazarin, son créateur : Le cardinal Mazarin, qui fabrique en 1650 le 1e diamant taillé en croix.

 
À travers une série de transformations et de développement graduel au cours du XVIIIe, les diamants Mazarin ont donné naissance à la taille portugaise Peruzzi « Old mine » ou « ancienne taille européenne » des années 1700. Ce n’est qu’en 1919 que le « brillant rond » moderne tel qu’on le connaît, fut créé. Son créateur Marcel Tolkowsky était un mathématicien russe passionné de diamants. Les travaux de Tolkowsky en 1919 ont établi les bases des proportions idéales du diamant rond.


Il existe deux manière de tailler au sein de la taille brillant :

  • L’une dite ancienne :

Elle donne au diamant un style baroque composé de 57 à 58 facettes, une couronne très élevée, et une colette ouverte. Elles étaient la plupart du temps adaptées à la forme de leur état brut d’origine afin de minimiser la perte de matière, c’est pour cela que certaines tailles anciennes se rapprochent plus de la taille coussin que de la ronde.

  • L’autre dite moderne (utilisée chez Héloïse & Abélard) :

Cette taille dite parfaite a été finalisée dans les années 1960, après de nombreux calculs. L’objectif de cette nouvelle méthode est d’obtenir la plus grande brillance. Le brillant moderne accentue l'éclat et la clarté du diamant.

 

La taille Poire, goutte d’eau, larme ou encore pendeloque

 Il combine une taille brillant et marquise pour arriver à un total de communément 56 facettes : 33 facettes pour la partie supérieure et 23 pour l’inférieure.
Ils en existent des plus ou moins larges ou longues selon les goûts ; le plus important pour une belle pierre étant d’avoir des côtés bien symétriques.
L’origine date du 15ème siècle avec la « Briolette ». Ce n’est que vers les années 1900 que la forme poire que nous connaissons aujourd’hui apparaît : uniquement le dessus de la pierre est bombé, afin d’optimiser la réflexion de la lumière pour l’œil et donc obtenir une meilleure brillance.

 
Cette méthode exige un excellent savoir-faire pour éviter ce que l’on appelle “l’effet nœud papillon”: l’apparition de zones d’ombres qui peuvent ressembler à un nœud papillon au centre de la pierre.
Pour éluder cette zone d'ombre, le lapidaire doit respecter une inclinaison de facettes bien précise.

 

La taille Baguette et Trapèze

 Il a une forme longue et rectangulaire et compte 14 facettes.
Datant du 15 ou 16e siècle, elle doit son nom au mot bague, mais fait aussi référence à la forme allongée du pain Baguette. Elle devient rapidement adorée des maisons royales pour les couronnes et bijoux royaux, et deviendra très populaire dans la période Art Déco.

 
Le diamant a une forme trapézoïdale, c’est-à-dire une sorte de rectangle avec une extrémité moins large que l’autre. Pour les différencier… c’est très simple ! Seul le diamant baguette constitue un rectangle parfait. Il ne faut pas non plus les confondre avec une forme émeraude, qui est moins allongée, plus large, et comporte plus de facettes.

 
Des diamants de ce style ont été retrouvées dès la Renaissance, mais ils ont particulièrement été utilisés dans les années 1920, période Art Déco et lors du mouvement cubiste. Aujourd’hui, on les retrouve sur de nombreuses bagues de fiançailles ou en pavage.

 

La taille “Huit huit” ou “Single cut”

Comme son nom l’indique, est composée d’une table (la partie la plus haute du diamant), de 8 facettes sur la partie supérieure (la couronne) et 8 sur la partie inférieure (la culasse), soit un total de 17 facettes. Elle est en majorité utilisée pour les petites pierres.

 

Pierres de couleur

Showroom ouvert sur RDV du Mercredi au Samedi

Avenue de Wagram, 75017 Paris

Printemps Haussmann ouvert du Lundi au Dimanche

Premier étage - Espace Joaillerie

64 Bd Haussmann, 75009 Paris

RÉSERVER UN RENDEZ-VOUS AU SHOWROOM
DÉCOUVRIR NOS BIJOUX AU PRINTEMPS
RÉSERVER UN RENDEZ-VOUS EN VISIO